Two interviews with English subtitles : Marie Buscatto, Céline Kopp & Etienne Bernard

Because gender equality is a worldwide matter, we now have two interviews available with English subtitles on YouTube.

Marie Buscatto, a sociology teacher, explains why it is still more difficult for women than men to be recognized in the art sphere and how some female artists manage to overcome these obstacles.

Céline Kopp and Etienne Bernard, commissioners of Rennes Contemporary Art Biennial « A Cris Ouverts », talk about the creation of a project which shows a wide diversity of artists’ origins and an equal representation of genders. They also discuss their roles, as directors of art centers, and the importance of avoiding to be blinded by the confusing idea of « talent ». For that reason, they point out the value of staying vigilant in order to defend the subjects that really matter to them.

FemmesPHOTOgraphes : se mobiliser !

Trois des fondatrices de l’association : Noémie Aubry, Kim lan Nguyên Thi et Isabelle Gressier.

Les métiers de la photographie sont devenus en une dizaine d’années encore plus précaires. Les difficultés pour les femmes rendent leurs carrières plus complexes que celles de leurs confrères pour de nombreuses raisons systémiques.
Dans ce dernier épisode de Visuelles.art, nous rencontrons des femmes plurielles qui se rassemblent pour unir leurs forces, réfléchir aux sources de ces inégalités, à leurs conséquences et forgent leurs propres outils de résistance et d’émancipation.
Avec trois des fondatrices de l’association : Noémie Aubry, Kim lan Nguyên Thi et Isabelle Gressier.

—————————Ecoutez-les sur youtube ou vimeo———————————-

Liens utiles
Site de l’association : http://www.femmesphotographes.eu
Ecoutez l’entretien avec Fabienne Dumont sur les collectifs d’artistes femmes dans les années 70.



Pascale Obolo : cinéaste, fondatrice de la revue d’art Afrikadaa…

Pascale Obolo à La Colonie, Paris, septembre 2018

Créer du commun, résister.

Nous avons rencontré Pascale Obolo à La Colonie. Elle est cinéaste, fondatrice de la revue d’art Afrikadaa, commissaire d’exposition indépendante, tutrice aux Ateliers des horizons. Tout ça, et encore plus… D’une voix calme elle parle de ses engagements, d’un art contemporain émancipateur, de la nécessité de « faire », de « produire du commun » pour soigner une société qui explose. Comment reconstruire des narrations communes, soigner, transmettre lorsque les coupes budgétaires ferment les portes de lieux de résistances, lorsque des institutions s’approprient les histoires en les vidant de leur sens. Pascale Obolo parle de la richesse de la « périphérique », ce nouveau centre de la création contemporaine. 

Les videos (12 mn) sont disponibles sur Youtube et Vimeo.

Pour finaliser ce projet nous avons besoin de vous. 




Etienne Bernard et Céline Kopp : commissaires et responsables de centres d’art

Céline Kopp et Etienne Bernard, musée des beaux-arts de Rennes. Novembre 2018

Au-delà du talent

Etienne Bernard et Céline Kopp dirigent des centres d’art contemporain et sont cette année co-commissaires de la Biennale d’art contemporain de Rennes : A cris ouverts.

Ce qui frappe en voyant la liste des artistes invités c’est la diversité des origines et une égale représentation des genres. Nous sommes allées les rencontrer au musée des beaux-art de Rennes grâce à HF Bretagne et nous sommes installé·es dans l’œuvre de l’artiste Oreet Ashery, Revisiting Genesis pour parler de leur travail.

Les deux commissaires nous emmènent dans l’écriture de ce projet, parlent de leurs pratiques respectives ancrées dans des réalités sociales et politiques diverses, comment ces pratiques ont été renforcées au fil des expériences ou ont fait évoluer leurs engagements. Avec sincérité et subtilité ils redéfinissent le « talent », mot-valise chargé de normes, de « canons » trop souvent utilisé pour disqualifier nombre d’artistes et de pratiques. 

Ils nous parlent des artistes, de co-construction, d’économie, d’écologie, de militantisme, d’autres manières d’habiter le monde et d’imaginer l’être collectif. 

Contemporain, politique et passionnant !

L’entretien est visible sur Youtube et Vimeo. Temps de visionnage : 15 mn.

Etienne Bernard est directeur de Passerelle à Brest et Céline Kopp directrice de Triangle France à Marseille.

 

CADEAUX POUR VOTRE AIDE

Bonjour,

vous le savez sans doute nous avons lancé une campagne de financement participatif pour financer la deuxième partie du projet visuelles.art. Durant le dernier semestre 2018 nous tournerons et finaliserons 5 autres entretiens avec un collectif d’artiste, une sociologue qui évoquera avec nous les enjeux des recrutements dans les écoles d’art, une éditrice, militante, une galeriste, une directrice de centre d’art et des commissaires de festival. De quoi donner à chacun·e les outils pour comprendre ce qui empêche les carrières des femmes dans les domaines de l’art.

De l’argent, nous en manquons mais nous avons des ami·es qui s’engagent à nos côtés pour vous offrir des cadeaux de remerciements si vous voulez bien nous aider.

Les Editions iXe vous offrent les cartes postales de 6 slogans féministes et nous font un prix pour vous offrir le livre d’Eliane Viennot : Non le masculin ne l’emporte pas sur le féminin. L’artiste Noémie Sauve offre une magnifique sculpture : bague de paume. Quant à moi, je vous offre un tirage de la série « Their City », format 10 x 15 et un tirage spécial limité à 7 exemplaires de la série Anima, format 40×60 cm… et tout le travail et l’engagement nécessaire à ce type de projet.

Pour nous aider, c’est ici.
Merci de votre aide précieuse.

Marie Docher

DONS
Editions iXe
6 slogans féministes.
Cartes postales

Une seule solution

« Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin – Petite histoire des résistances de la langue française » Eliane Viennot. + d’info.

nonlemasculin2

Noémie Sauve
Bague de paume 2016
Réalisé avec le soutien de la fondation François Sommer.
Raku (7,5 x 10 x 6 cm)
Photo Katrin Backes.
Site de Noémie Sauve.

noemie.jpg

Marie Docher.
Their City. 2017

28516840_10155748281404270_3304755189160757071_o

Anima – 2012

Anima - Marie Docher

Fabienne Dumont – Historienne de l’art, critique et enseignante

DUMONT.00_03_51_14.Image fixe002Ecrire l’histoire de l’art, aller compléter tous les vides.

Fabienne Dumont est historienne de l’art, enseignante et critique d’art. Elle nous montre qu’une autre histoire de l’art est possible, d’autres méthodologies, d’une histoire où les femmes sont plus présentes qu’on voudrait le laisser croire. Il est question ici d’artistes comme Nil Yalter, Raymonde Arcier et Lea Lublin et de l’importance d’intégrer les travaux d’artistes femmes dans les collections publiques, avant qu’il ne soit trop tard.
Durée : 13 mn

La vidéo est visible sur youtube et vimeo

Participez à l’aventure en nous aidant sur ce lien.

Liens utiles

Esquisse d’une épistémologie de la théorisation féministe en art
par Fabienne Dumont : lien

Artistes évoquées
Nil Yalter
Raymonde Arcier
Lea Lublin

 

Participez au développement du projet Visuelles !

Le site internet actuel et les premiers entretiens mis en ligne sont un premier aboutissement du projet, mais cela n’est qu’une étape ! Pour nous, il est essentiel que la collection d’entretiens sur ce que le genre fait à l’art soit et reste accessible EN LIGNE et GRATUITE afin d’être vue mais aussi facilement partagée. Cependant, nous avons besoin d’un budget pour continuer et financer les prochaines étapes de production, que ce soit le montage, le développement d’un nouveau site internet ou la communication autour du projet. C’est pour ça que nous faisons appel à vous, pour faire vivre ce projet et, grâce à votre soutien, pouvoir rendre toutes les questions abordées accessibles au plus grand nombre !

Si vous souhaitez nous aider, rendez-vous donc sur la campagne de crowdfunding sur le site Helloasso ci-dessous !

Capture ecran crowf

Julie Crenn

Renarder, dit-elle.
(11 mn)


Julie Crenn fait partie d’une nouvelle génération de critiques d’art et de commissaire d’exposition. Elle a défendu une thèse sur les pratiques textiles contemporaines et mené des recherches sur les arts contemporains africains.

Elle nous parle d’engagement, de l’exposition comme espace politique, d’intersectionnalité, d’activisme, et du projet à long terme qu’elle mène avec Pascal Lièvre : Herstory

Voir l’entretien sur Vimeo ou sur Youtube :

Julie Crenn

Aidez-nous à financer les nouvelles étapes de développement du projet via notre compagne de crowdfunding. Chaque euro compte. ici

Liens utiles

WordPress.com.

Retour en haut ↑